Tout se dire pour quitter la planète Taire

Et tomber par Taire…

Vitrine Narcissique

Ces silences latents mais omniprésents qui se terrent sous les paroles vides des automatismes sociaux hurlent aux oreilles de nos besoins les plus profonds. Ils irritent nos interactions et les poussent au bord du gouffre : celui de la transparence à tout prix, ce désir romantique de la fusoin de nos subjectivités, qui a, jusqu’à ce jour, comme seul moyen l’authenticité. But why, why, why.
 

Voir l’article original

Prévision atmosphérique d’une perte de contrôle

Ubiquité essentielle des deux mondes…

Vitrine Narcissique

Commettre une erreur n’est désagréable qu’en proportion des conséquences découlant de cette erreur. Les conséquences sont, pour l’instant, logiquement imprévisibles et indésirables.
 
Il semblerait que la logique prenne le bord ces temps-ci. Sortez-vos parapluies, le désagrément semble inévitable.
 
Pour rétablir la pression barométrique, il faudra créer, créer un jeu, un ensemble de règles et de limites. La difficulté de la création d’un tel jeu provient de l’habituelle rareté de l’innocence, de l’inévitabilité des peurs et et de l’omniprésence des arrière-pensées. Pour fonctionner, les créations semblent exiger un aliénant retour à l’enfance. Tristement, les enfants ont toujours tort dans le monde des adultes, car l’enfance semble incontrôlable. Et les adultes ont tellement peur des erreurs…

Voir l’article original